Votre guide sur les drones.

Les drones vous offrent la possibilité d’aborder selon un angle différent votre album de famille. En effet, les prises de vue aériennes n’auront aucun mal à amuser et impressionner vos proches. De fait, les modèles de la marque DJI sont très simples d’utilisation et conviennent aussi aux enfants et aux débutants. Nous vous présentons ici les aspects à prendre en compte pour l’achat d’un drone.


Découvrez dès maintenant notre assortiment:

1. Assortiment de drones
1. Assortiment de drones
2. Caractéristiques
2. Caractéristiques
3. Sécurité
3. Sécurité

1. Assortiment de drones

Nos drones sont de la marque DJI. Cette entreprise technologique chinoise est leader du marché des multicoptères simples d’utilisation et constitue la référence en ce qui concerne la technologie des drones. Nous proposons six modèles déclinés selon plusieurs variantes. Vous trouverez ici les caractéristiques qui les distinguent les uns des autres.

 DJI Spark

Ce mini-quadricoptère convient aux débutants et est plus particulièrement destiné aux prises de vue d’impressions pour votre album photo ou vidéo. La manipulation est très simple: en quelques secondes, le drone se retrouve dans les airs, prêt pour prendre sa première prise de vue. Grâce à ce que l’on appelle la commande gestuelle, vous dirigez l’appareil au moyen de quelques gestes simples. Ainsi, vous pouvez lui indiquer de vous suivre, d’atterrir ou de prendre des photos.
 
Durée de vol max. 16 min
Résolution photo: 12 mégapixels
Résolution vidéo: Full HD

DJI Tello 

Ce drone s’adresse aux débutants et convient parfaitement aux enfants. Il est facile à commander et peut être programmé sous Scratch. Scratch est un langage de programmation et un environnement de développement conçu pour les enfants et les ados. Vous n’êtes toutefois pas obligé d’utiliser cette fonctionnalité. Avec ce drone, vous pouvez également prendre des photos et des vidéos sous de nouveaux angles.
 
Durée de vol max. 13 min
Résolution photo: 5 mégapixels
Résolution vidéo: Full HD

DJI Mavic

Ce drone high-tech au format de poche est très pratique. Grâce à ActiveTrack, il suit des objets tels que des personnes ou des vélos et évite lui-même en vol les obstacles. Ce modèle dispose d’un capteur anti-collision et saura vous convaincre avec sa caméra. Celle-ci peut être déclenchée au moyen d’une télécommande ou de votre smartphone. Pour ce faire, il vous suffit d’installer l’application DJI GO.
 
Durée de vol max. 27 min
Résolution photo: 12 mégapixels
Résolution vidéo: 4K

DJI Mavic 2 Zoom

Pour ceux qui souhaitent être au plus près de l’action, ce modèle comblera tous leurs désirs. Le Mavic 2 Zoom peut être télécommandé sans problème jusqu’à une distance de huit kilomètres et dispose d’un système de prévision des trajectoires. Cela signifie qu’il maintient sa trajectoire, même si l’objet est temporairement caché. La caméra dispose d’un zoom optique, ce qui est inhabituel pour un drone. Soulignons également qu’en plus de sa caméra principale ce drone dispose aussi de deux capteurs visuels, ce qui lui permet de créer des modèles en 3D.
 
Durée de vol max. 31 min
Résolution photo: 12 mégapixels
Résolution vidéo: 4K

DJI Mavic 2 Pro 

Comme son nom l’indique, ce drone n’est pas un modèle s’adressant à des débutants. Il s’adresse à des pilotes chevronnés qui se sentent à l’aise avec les technologies dernier cri. Le Mavic 2 Pro est capable de prendre de superbes prises de vue, même dans la pénombre, tout en supportant également des environnements lumineux comme la neige. En effet, son diaphragme est réglable jusqu’à une ouverture de f/11. Cela est exceptionnel pour une caméra de drone. Ce modèle est muni du système de suivi d’objets amélioré ActiveTrack 2,0, il vole plus longtemps et plus vite et est plus silencieux que les modèles précédents.
 
Durée de vol max. 31 min
Résolution photo: 20 mégapixels
Résolution vidéo: 4K

DJI Phantom 4 

Ce drone est d’une résistance à toute épreuve. Ce quadricoptère (c’est ainsi que l’on désigne les aéronefs à quatre hélices) est aérodynamique, supporte les vents violents et est capable d’éviter automatiquement les obstacles. Grâce à sa caméra haute résolution, il prend de superbes photos et vidéos en résolution UHD 4K. Tout aussi remarquable, son mode sport lui permet d’atteindre une vitesse de pointe jusqu’à 72 km/h.
 
Durée de vol max. 30 min
Résolution photo: 20 mégapixels
Résolution vidéo: 4K

DJI Inspire 2 sans caméra 

Ce quadricoptère atteint la vitesse de 80 km/h en seulement quatre secondes et affiche une vitesse de pointe pouvant aller jusqu’à 108 km/h. En mode suivi, il est capable de faire des prises de vue complexes et dynamiques. En effet, le focus peut être réglé et maintenu sur une cible durant tout le vol – quelle que soit la direction prise par le drone ou l’objet. Autre particularité: deux personnes peuvent contrôler indépendamment en simultané la caméra (que vous devrez alors acheter séparément) et le drone.
 
Durée de vol max. 27 min

2. Caractéristiques

Les spécifications des drones peuvent sembler opaques aux profanes. Nous vous expliquons ici ce que désigne les termes ActiveTrack, nacelle et autres caractéristiques des drones.

ActiveTrack

Il est difficile de filmer en mouvement. La caméra tremble et l’objet peine à rester au centre de l’image comme il le devrait. Par dessus le marché, les drones sous soumis à des changements brusques de vitesse et de direction. Ce problème est résolu grâce à la fonction ActiveTrack. Au moyen de la télécommande ou du smartphone, on choisit un objet sur lequel se fixe la caméra.

Retour à la page d’accueil

Grâce à cette fonction, le drone est capable de revenir de lui-même et de se poser à son point de départ. Si la batterie subitement se décharge ou si le signal radio s’interrompt, ce processus s’enclenche automatiquement, mais il est également possible d’activer cette fonction de façon ciblée.

Détection d’obstacles

L’équipement de la caméra avec des détecteurs à infrarouge permet au drone de réagir activement. Sous le mode correspondant, grâce à la détection d’obstacles, les drones réagissent aux obstacles, en les évitant ou s’arrêtant afin d’empêcher toute collision. Sur la télécommande ou votre smartphone, vous recevez l’alerte correspondante.

Nacelle

Lorsqu’une nacelle est intégrée au drone, elle vient compenser les secousses. Ce dispositif joue par conséquent le rôle de stabilisateur d’image. Certaines nacelles compensent les mouvements dans une dimension, d’autres dans deux dimensions. La meilleure stabilisation est celle basée sur une compensation des mouvements dans les trois dimensions.


Nos meilleurs accessoires pour drones:



3. Sécurité

Le drone est plus qu’un simple jouet. Il peut en effet représenter un danger s’il est mal utilisé. Il convient donc de se conformer à quelques règles simples pour s’assurer de ne mettre personne en danger, de ne pas enfreindre des lois et de ne pas rater un atterrissage.

Règles les plus importantes de l’Office fédéral de l’aviation civile (OFAC) concernant les drones:

Règle n° 1: respecter la sphère privée d’autrui.

L’utilisation de drones est assujettie à la loi sur la protection des données et à la loi sur la protection de la sphère privée. Cela signifie concrètement qu’ils ne sont pas autorisés à survoler à basse altitude des terrains privés ou des lieux publics où se trouvent des personnes.

Règle n° 2: ne mettre en danger aucune personne ni aucun animal.

Attention, même les drones de petite taille peuvent constituer un danger. Les rotors peuvent causer des coupures graves et en cas de panne, des personnes au sol pourraient être blessées. Les animaux paniquent rapidement lorsqu’ils rencontrent des drones volant à basse altitude, ce qui peut engendrer des dégâts et des accidents.

Règle n° 3: ne pas survoler les réserves naturelles protégées.

Les drones ne sont pas autorisés à survoler les sites interdits à la chasse et les aires de réserve d’eau et d’oiseaux migrateurs. Ces aires sont signalées en jaune sur la carte des restrictions pour les drones de l’OFAC.

Règle n° 4: sans autorisation, ne volez pas:

  • à moins de 5 km d’aéroports et d’héliports.
  • à proximité d’installations comportant des gyrophares.
  • au-dessus de ou à moins de 100 m de rassemblements de personnes.
  • sans contact visuel direct (les lunettes vidéo ou les jumelles ne comptent pas) avec votre drone. 
  • avec des drones dont le poids dépasse 30 kg.

Règle n° 5: posséder une couverture d’assurance suffisante.

Avant toute première tentative, il est conseillé de vérifier sa propre protection d’assurance de responsabilité civile.

 

Règle n° 6: se tenir à bonne distance des aéronefs.

Il y a peu de chances que le pilote d’un aéronef identifie en temps voulu votre petit drone. Par conséquent, il vous incombe de vous écarter en temps voulu et de conserver vos distances.